Encore plus qu’un plat, le tartare de boeuf est un vrai délice. Comment s’y prendre pour un parfait steak fait maison ? La spécialiste vous livre les astuces.

Le steak tartare est l’un des menus les plus prisés en France. S’il suscite tant d’engouement, sa recette n’est pas pour autant connue de tous. Souhaitez-vous jouir d’un tartare fait maison ? Si oui, Sarah Amar, la responsable du luxueux restaurant L’Atelier du tartare partage ses conseils pour un steak au goût exquis.

Bien choisir la viande à utiliser pour le tartare de boeuf

Le choix de la viande de bœuf est primordial dans la préparation d’un steak tartare. C’est lui qui détermine la qualité de votre steak. Ainsi, le morceau de bœuf à utiliser doit être tendre avec le minimum possible de matière grasse. Pour ce faire, le choix du spécialiste porte sur la bavette. Elle est d’ailleurs très prisée par la plupart.

Par ailleurs, une alternative à celle-ci est le rumsteak. Toutefois, il peut s’avérer moins intéressant sur les papilles gustatives du fait que « ce dernier contient légèrement plus de graisses et donc plus de nerfs ». Quant à la quantité nécessaire, 180 grammes de morceau cru est l’idéal pour une seule personne.

Opter soit pour une viande découpée ou hachée

Pour un plat somptueux, il est tout aussi préférable de découper le morceau cru plutôt que de le hacher. Lorsqu’il s’agit de couper la viande, il est important que le couteau à utiliser soit bien aiguisé pour un résultat optimal. C’est ce qu’explique la spécialiste : « Si les petits cubes ne sont pas réguliers, la texture ne sera pas agréable ».

Pour ce faire, il faut se munir d’un aiguiseur de couteau. Ainsi, avant d’entamer le découpage du morceau de viande, passez le couteau à l’aiguiseur pour le rendre bien tranchant. En outre, pour la viande hachée, Sarah Amar trouve que « mieux vaut commander son morceau de steak haché directement auprès de son boucher ».

Faire un assaisonnement sur mesure

L’assaisonnement du tartare doit être sur mesure. Il peut varier d’un consommateur à l’autre. Cependant, pour un bon steak, les ingrédients qu’il faut utiliser sont entre autres :

  • Des câpres
  • De l’huile d’olive
  • Une échalote
  • Des cornichons
  • Environ deux gouttes de Tabasco
  • Un jaune d’œuf
  • Une pincée de persil.

Aussi, pour un goût exquis, l’experte recommande de découper en menus portions les ingrédients à couper. Un mélange de ketchup, de mayonnaise et de moutarde auquel s’ajoute de la sauce Worcestershire peut accompagner le menu « pour plus de saveurs en bouche ».

Mélanger lors du service

Sarah Amar met l’accent sur le fait que « le plat doit être dressé à la minute, afin que toutes les saveurs soient conservées ». Ainsi, il est primordial de mélanger la viande avec les ingrédients (préparés en amont) au moment du service. Autrement, le goût du steak tartare risquerait malheureusement de s’altérer. Il en est de même pour le visuel du plat.

Le reste du steak tartare

Il peut arriver que vous ne finissiez pas votre tartare. Dans ces cas-là, il faut faire très attention ! En effet, la viande crue est très vite exposée à l’apparition des bactéries quand elle est à l’air libre. Il est donc important de la conserver. Pour bien le faire, le reste du tartare doit être mis au réfrigérateur dans un bol à fermer hermétiquement. Par ailleurs, pour une consommation ultérieure de celui-ci, la responsable de L’Atelier du tartare conseille une cuisson en prélude. Ceci aurait pour effet de limiter tout risque d’intoxication. Malgré tout, il ne faudra pas non plus conserver le tartare trop longtemps au frais. Comptez au maximum 24 heures afin de le finir, après quoi il ne sera plus comestible.

Catégories : Bons plans

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *