Mariage, anniversaire, Saint-Valentin, ou tout simplement, à table lors d’un dîner familial, le champagne est parfait pour toutes les occasions. Unique en son genre, chaque bouteille de champagne s’harmonise à tout et est associée à un savoir-faire spécifique pour procurer une expérience remarquable et une saveur inoubliable. Vous vous demandez peut-être quel secret renferme cette bouteille pour connaître une telle réussite ? Ainsi, découvrez dans cet article l’origine de cette boisson, et quelques astuces pour bien la choisir.

L’historique du champagne

Le champagne est également nommé vin de champagne ou vin effervescent français défendu par une Appellation d’Origine Contrôlée (AOC), dont la disposition nécessite des siècles de brassage. Son nom a été tiré de la région de Champagne dans le Nord-est de la France, une région noble, festive et distinguée par la brillante histoire de ces vins. Du coup, son appellation ne peut être cédée qu’à des vins dont les vignes se trouvent dans la région champenoise. Très apprécié pour son goût, sa réputation a franchi les frontières de la région dès le XIIème siècle.

Les repères à considérer :

Avant d’acheter du champagne, il est indispensable de mettre en évidence certains points importants.

Le choix de l’assemblage

En général, un vin de champagne est déterminé sur trois cépages rois dont le pinot noir, le pinot meunier, et le Chardonnay. Ces éléments permettent de créer la différence et les complémentarités de chaque champagne. En effet, le pinot noir apporte de la structure ainsi que de la puissance dans la combinaison. Quant au pinot meunier, il donne au mélange une onctuosité et une souplesse. C’est un vin assez fruité et peu acide. Enfin, concernant le Chardonnay, il apporte du nerf et de la fraîcheur à l’assemblage.

Le dosage

La liqueur d’expédition ou le dosage de ce vin effervescent est déterminé selon sa concentration en sucre. Le champagne deviendra brut s’il contient moins de 12g de sucre par litre, extra-dry si la quantité de sucre se trouve entre 12g à 17g par litre. Lorsque la quantité de sucre atteint plus de 50g par litre, la boisson devient douce.

Un autre point à localiser : Année de fabrication

Habituellement, l’année de fabrication d’un vin est souvent mentionnée sur sa bouteille. Contrairement le cas avec celles de champagnes, la présence du mention année sur les bouteilles est facultative puisque ce dernier peut se trouver sur l’étiquette, à moins que le vin soit sans année. En effet, il existe trois gammes de champagne selon leur année de fabrication, à savoir le millésimé ou champagne sans année, le non-millésimé et les cuvées spéciales ou cuvées prestiges. En principe, les champagnes millésimés demandent plus de temps avant d’être commercialisés, soit trois ans en cave à partir du tirage, tandis que les cuvées prestiges restent dix ans et plus.

Il faut noter que la présence du millésime dans le champagne signifie que tous les raisins utilisés pour son élaboration proviennent uniquement d’une seule année de récolte. Du coup, cela indique que c’est un grand champagne de grande qualité, résultant d’une année exceptionnelle.

Quel champagne pour quelle occasion ?

Étant à tout temps un symbole de l’excellence et de noblesse, il détient toujours une bonne place dans de grandes occasions festives. De nos jours, presque tout le monde fait appel à ce fameux boisson pour distinguer la rareté ou la grandeur de l’événement. Le choix du type de champagne doit se faire surtout en fonction de l’occasion qui se présente et du menu. Il existe de nombreuses variétés de vin effervescent pouvant être consommé pour chaque occasion.

Le champagne Blanc de Blancs :

Ce produit est majoritairement de Chardonnay, une région très réputée pour ses raisins blancs. Ce vin à bulles accompagne souvent des plats à base de poissons ou des crustacés comme les huîtres ou un foie gras. Il est conseillé de le déguster à l’apéritif grâce à sa fraîcheur et la finesse de ses bulles.

Le champagne Rosé :

Issu d’un assemblage de raisins rouge (Pinot noir ou Pinot Meunier) et de raisins blancs, sa couleur et sa saveur le différencient des autres. Grâce à son mode d’élaboration, il a une teinte si particulière. Très apprécié à l’apéritif ou avec un menu à base de saumon. Une touche idéale pour faire un repas en amoureux.

Le champagne Millésimé :

Il a été élaboré à partir des vins d’une seule et même année. Le millésime doit correspondre à l’année de vendange des raisins qui permet ainsi de dater le vin de Champagne et de déterminer le moment propice pour l’ouvrir et le déguster.

Le champagne Blancs de Noirs :

Ce type de vin effervassent a été préparé à partir de raisins noirs à jus blanc. Il est composé par des arômes contrastés et puissants, plus proche des vins tranquilles. À caractère vineux, il peut vous accompagner tout au long d’un repas.

Le champagne brut :

Une boisson classique et peu sucrée, elle a été élaborée avec des vins de différentes années issus des 3 cépages autorisés. Une star des apéritifs, il est devenu la meilleure cuvée de chaque maison.

Le champagne sec, demi-sec :

Ils se différencient du vin brut par leur saveur légèrement plus sucrée. En effet, le champagne sec contient entre 17g et 35g de sucre par litre, demi-sec s’il est composé de 30g à 50g de sucre. Il est idéal à consommer en digestif avant ou après le dessert.

Le champagne cuvé spéciale ou cuvée prestige :

Il vient d’une issue d’un assemblage des vins les plus raffinés. Il est parfait pour commencer un repas.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.