Que vous êtes amateur ou que vous décidez d’acheter votre premier couteau japonais, voici quelques notions à connaître.

Les éléments qui rendent les couteaux japonais uniques

Si vous recherchez un couteau japonais, vous devez considérer 3 composantes de base qui font son caractère : la forme de la lame, la composition et le manche.

Concernant la forme de la lame

Le premier critère à déterminer avant de choisir une forme de lame est que vous utiliserez un couteau japonais. Les fabricants proposent une large gamme de produits en fonction de l’aliment et de la tâche à effectuer, comme éplucher les légumes, farcir le poisson ou désosser la viande. Les lames à simple tranchant sont plus recommandées pour les coupes très fines de viande ou de poisson. Parmi les différents types de lames pour couteaux japonais on peut citer : Le Santoku, Le Deba, Le Nakiri etc. Vous pouvez en à prendre un peu plus en visitant le site https://www.procouteaux.com/couteau-japonais

Sa composition

Les couteaux japonais ont une lame en acier robuste. C’est un alliage de carbone et de fer. Pour une durée de vie optimale, et donc une durée de vie plus longue, nous préconisons une teneur en carbone comprise entre 0,4 % et 1,3 %. Les lames contenant un mélange de fer et de carbone sont appelées dieux blancs. Outre le tungstène et l’orgue, il existe un autre alliage appelé Aogami. Cette lame sera plus chère et un peu plus foncée, mais plus résistante au travail du temps.

Les contours du manche

Pour profiter pleinement de la qualité d’un couteau japonais, vous devez apprendre à vous en servir et maintenir un bon équilibre lors de son utilisation. La poignée doit être confortable et dimensionnée, mais aussi épouser la forme de votre main. Faites également attention à la signification, car certains couteaux japonais sont réservés aux droitiers, tandis que d’autres sont réservés aux gauchers. Pensez donc à regarder les matières qui composent les manches. Pour les amateurs de bois, ils sont certes très beaux, mais il est plus judicieux de choisir des bois de préservation. Pour les modèles en métal, l’acier inoxydable serait le meilleur choix.

Catégories : Restaurants

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.