Culturellement riche, l’Indonésie est une excellente destination dans le cadre d’un voyage culinaire. Cet archipel, constitué de plusieurs milliers d’îles, est d’ailleurs connu par sa cuisine. Celle-ci étant influencée par la culture néerlandaise, chinoise et indienne, elle est pourtant unique. De plus, elle est tellement variée qu’il peut être difficile de s’y retrouver. Pour vous aider à choisir, voici une sélection de 4 des meilleurs plats indonésiens que vous pouvez savourer lors de votre séjour gastronomique en Indonésie.

Le nasi goreng

Il s’agit d’un plat de riz frit qui vous fera certainement aimer le riz. Les locaux en mangent généralement au petit déjeuner pour ne pas gaspiller les restes du riz et de la viande de la veille. Le riz et la viande ne constituent pas pour autant les seuls ingrédients pour réaliser le nasi goreng. On y trouve également de la tomate, du piment, des oignons, du poivre, de la sauce soja et de la pâte de crevettes. Vou pourriez donc profiter pleinement de ce plat lors de vos voyages culinaires à travers ce pays.

Ces deux derniers ingrédients sont sans conteste la petite touche qui diffère le riz frit indonésien de celui des autres pays asiatiques. Néanmoins, il existe d’innombrables variantes de ce mets dans l’archipel. Pour en profiter au maximum, offrez-vous un voyage combiné d’îles en Indonésie. Vous pouvez le découvrir en visitant ce site.

Le gudeg

Il s’agit d’un plat un peu sucré, dont la préparation demande beaucoup de patience. Originaire du centre de Java, ce plat est composé principalement de fruits du jacquier non mûrs qui lui donnent sa saveur sucrée. À la base, la recette consiste à bouillir le fruit dans un mélange de lait de coco, de sucre de palme et d’épices locales pendant plusieurs heures.

Le gudeg est vraiment tendre. Véritable gourmandise pour les végétaliens et végétariens, il peut aussi être agrémenté de viande pour le bonheur des carnivores. D’autant plus que le gudeg se marie bien avec de la viande de bœuf frit et de la peau de poulet frit. Généralement, il est servi chaud avec du riz et un œuf à la coque.

Le sop buntut

Son nom dit tout. Le « Sop Buntut » qui signifie littéralement « soupe à la queue de bœuf » est l’un des plats très appréciés en Indonésie. Bien qu’il soit possible de déguster de la soupe de queue de bœuf un peu partout dans le monde, notamment à Londres où elle aurait été créée, cette version indonésienne mérite absolument d’être goûtée.

Il s’agit d’une soupe copieuse, délicieuse, mais surtout saine. Pour donner au plat une saveur unique, les Indonésiens font frire ou grillent d’abord la queue de bœuf avant de l’ajouter à la base de la soupe. Ce plat est généralement servi avec du jus de citron vert, de la sauce soja sucrée, du sambal (un condiment typique du pays) et du riz.

L’Ikan Bakar

Dans un pays composé d’une multitude d’îles, le poisson est un ingrédient de base de plusieurs plats. Littéralement traduit par « poisson brûlé », l’Ikan Bakar est cependant bien plus qu’un poisson grillé. C’est un aliment sain qui diffère des autres poissons grillés par sa préparation. Celle-ci commence par la marinade du poisson. Cette dernière est un mélange d’huile de coco, de sauce soja et de quelques épices (ail, poivre, gingembre, piment, galanga, coriandre, etc.).

Après quelques minutes de macération, le poisson est grillé sur un feu de charbon de bois. Le résultat est tout simplement divin. Vous dégusterez un poisson grillé appétissant, frais, juteux et un peu sucré qui exhale un arôme enivrant. Selon l’endroit où vous vous trouvez en Indonésie, l’Ikan Bakar est servi avec différents condiments. À l’est de l’Indonésie, notamment dans les Moluques, le plat est servi avec du colo-colo.

 

Catégories : Bons plans

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *