Pourquoi le lissage brésilien pique les yeux ?

Aujourd’hui, le traitement brésilien de cheveux, parfois appelé lissage à la kératine, est de plus en plus populaire. Les produits réagissent avec la kératine des cheveux pour en rendre leur couche superficielle plate. La nature du cheveu devient alors plus rigide et lisse. Selon une étude américaine, une substance cancérigène est présente dans le produit utilisé pour cette technique de coiffage. Découvrez dans cet article pourquoi le lissage brésilien pique les yeux pendant son application.

Le lissage brésilien, c’est quoi ?

Cette technique de coiffage inventée il y a une dizaine d’années s’est démocratisée et généralisée. Ce traitement réalisé en salon raidit les cheveux ondulés et frisés, les rendant doux, souples, brillants. Il est très à la mode car il serait plus respectueux des cheveux que les autres techniques de lissage semi-permanent. Ce soin a pour objectif de gainer le cheveu de manière à le rendre plus souple et plus malléable. Finis les frisottis ou les cheveux indomptables. Le lissage brésilien rend aussi les cheveux plus brillants et en meilleure état de santé. Les cheveux retrouvent toute leur vigueur. Le principe du lissage brésilien consiste à injecter de la kératine liquide à l’intérieur des écailles des cheveux qui est une protéine naturelle, contenue dans chacun de nos cheveux, et qui leur donne force et élasticité. Le coiffeur applique une crème à base de kératine sur chaque mèche. La pose dure au moins 90 minutes sur cheveux longs. Après avoir séché et lissé la chevelure au fer, les clientes ne doivent pas se laver les cheveux pendant trois jours, afin de laisser agir le produit. Le lissage brésilien laisse les cheveux soyeux et lisses, mais peut être toxique. Visitez le site.

Pourquoi faut-il s’en méfier ?

Les produits de lissage brésilien sont utilisés avec des techniques à chaud, à l’aide de plaques en céramique chauffées à des températures très élevées. Ces techniques utilisées par les professionnels de la coiffure peuvent entraîner la présence dans l’air ambiant de formaldéhyde en quantité d’autant plus importante que le nombre de lissages est élevé et que l’aération est insuffisante. Le formaldéhyde est très irritant pour la peau, le nez, la gorge, les yeux. C’est un allergène. Sa pénétration dans le sang est insignifiante. Le pouvoir cancérogène du formaldéhyde se limite au rhinopharynx puisque 98% de la dose inhalée est retenue au niveau de la muqueuse nasale.

Un institut de recherche a d’ailleurs décelé un fort taux de formaldehyde (du formol) dans les crèmes utilisés. Cette substance est classée potentiellement cancérigène par l’agence de protection de l’environnement (EPA) aux Etats-Unis. Le formaldehyde est présent dans de nombreux produits d’usage courant, mais en très faible quantité. La quantité acceptée par l’EPA est 0.1% de formol dans le produit. Les crèmes testées contenaient de 6 à 10% de formaldehide, alors que leur packaging indiquait “sans formol”. Cela est susceptible d’irriter les yeux. Il faut consulter un médecin en cas de survenue d’irritations des yeux, des voies respiratoires ou de la peau pendant ou après avoir utilisé un produit de lissage capillaire. 

 

Catégories : Bons plans

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *