Comment financer sa formation d’enseignant de conduite ?

Avez-vous envie de changer de métier ? Souhaitez-vous sortir de la routine et trouver un autre emploi bien rémunéré ? Pourquoi ne pas vous lancer dans le monde de l’enseignement de devenir moniteur d’auto-école ? Cette profession fait partie des métiers qui ne chôment pas. Bien entendu, de plus en plus de personnes cherchent à obtenir leur permis de conduire. Pourtant, pour devenir enseignant conduite sécurité routière, il est nécessaire de suivre un programme de formation tout comme de nombreuses autres professions. Autrefois, il fallait disposer d’un certificat pour pouvoir exercer le métier. Actuellement, la donne a changé et il faut obtenir l’ESCR pour s’exercer dans le domaine.

Moniteur d’auto-école : présentation

Par définition, le moniteur auto-école représente une personne spécialisée dans le domaine de l’enseignement conduite automobile sécurité routière. Il donne en effet des cours à la fois théoriques et pratiques afin d’aider les apprenants à réussir leur examen de conduite.

Ce professionnel, garant de l’apprentissage de ses étudiants, a une connaissance pointue du Code de la route. Il est aussi bien informé de l’évolution de celui-ci. En plus de dispenser des connaissances sur les panneaux de signalisation, le code et les règles de conduite, le moniteur de conduite accompagne aussi les plus novices jusqu’à la réalisation des épreuves finales. En choisissant bellarc.fr, vous serez accompagné par des experts tout au long du processus.

Le moniteur auto-école prépare ses cours selon le profil de chaque apprenant. Cela étant afin de faire passer le message efficacement. Il transmet en effet les connaissances relatives au Code de la route et sensibilise ses élèves à maitriser la sécurité routière.

Dans la majorité du temps, il passe sa journée au milieu de la circulation et enchaine avec la formation théorique qui se déroule dans les salles de classe.

Les aptitudes nécessaires pour devenir moniteur d’auto-école

Parmi les différentes qualifications qui sont requises pour pouvoir exercer le métier de moniteur d’auto-école, vous avez la rigueur et la vigilance. Lors d’une conduite inadaptée, l’enseignant de conduite doit toujours rester vigilant afin d’éviter le danger. Il doit être doté d’un grand sens d’organisation afin de supporter de nombreuses conduites au quotidien.

En plus de la rigueur, il faut également une grande disponibilité et un sens de pédagogie pour devenir moniteur d’auto-école. Comme il s’agit d’un professionnel du Code de la route, il passe toujours son temps sur la route et doit s’approprier aux différentes disponibilités horaires de ses élèves.

Est-ce que c’est cher une formation moniteur auto-école ?

Avant de vous inscrire dans un centre d’auto-école reconnu par l’État, vous devez respecter un certain nombre de conditions. Vous devez à priori avoir moins de 20 ans. Il vous faut également un permis de conduire outre l’obtention du CCP ECSR.

De nombreux candidats trouvent le coût de la formation pour devenir moniteur auto-école coûte cher. Le tarif est en réalité compris entre 4000 et 8000 euros. Pour ne pas supporter entièrement ces frais, vous pouvez vous tourner vers d’autres alternatives de financement.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *